Centre de ressources Ouest Africain pour les Logiciels Open Source



Le Centre d'excellence TIC Ghana et Inde Kofi Annan Center (AITI-KACE), en collaboration avec la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), a lancé une initiative baptisée «Open Source Resource Centre for West Africa", à Accra.

Le vice ministre de la Communication, M. Gideon Quarcoo, qui a lancé l 'initiative, a expliqué que, l'idée est de partager la connaissance et mutualiser les informations et contenus.


Il est une absolue nécessité de sensibiliser le public à l'utilisation des logiciels Open Source et renforcer les capacités tant au niveau individuel qu'institutionnel, l'accent devant être mis sur la mise en oeuvre de solutions citoyennes.

Madame Dorothy Gordon, Directeur Général de l'AITI-KACE a soutenu que le logiciel Open Source est un logiciel dont les codes source et les droits de redistribution, la propriété et de modification sont mis à la disposition du public en vertu des accords de licence spéciale.

Un panel consultatif de haut niveau (HLAP) de la sous-région a été constitué. Le CHALA est heureux et fier d'annoncer son intégration.

D
ignement représenté par son Président, Christian ROLAND, le CHALA est également membre du Bureau Exécutif.

Plus d'information : http://osrc.aiti-kace.com.gh/
========================================
West Africa Open Source Resource Centre Launched
Friday, 08 October 2010 09:34

The Ghana-India Kofi Annan Centre of Excellence in ICT (AITI-KACE), in Collaboration with the Economic Community of West African States (ECOWAS), yesterday launched an initiative christened “Open Source Resource Centre for West Africa”, in Accra.

The Deputy Minister for Communication, Mr. Gideon Quarcoo, who launched the intiative, explained that, the idea is about knowledge sharing and uploading of information or contents, adding that the time has come for West African States to move away from consuming technology, and instead, create technology and own it.

Africa, he said is not well represented in active growth of the Open Source initiatives, saying that 9 out of 350 globally-recognized Open Source initiatives are in Africa.

He therefore, advocated the need to raise public awareness on the use of the Open Source Software and also build capacity both at the individual and institutional levels, stressing that the focus must be on solutions that best serve the needs of the citizens.

“My challenge to all is to ensure that the work of the Open source Resource Centre-West Africa, promotes collaboration between our software companies, so that our software companies grow”, he said.

The President of ECOWAS Commission, Ambassador James Victor Gbeho, in a goodwill message read on his behalf, said the Ghana India- Kofi Annan ICT Centre which has been adopted by the Commission will help train members in the sub-region in languages such as English, French and Portuguese.
He hoped that the advent of the Open Source Software and the Sub-Regions quest to break the digital divide will become a reality.

Madam Dorothy Gordon, Director General of the (AITI-KACE), maintained that Open Source Software is a computer software for which the source codes and rights for redistribution, ownership and modification are made available to the public under special licensing agreements.

The Launch of the Open Source Resource Centre also attracted good will messages from a High Level Advisory PANEL (HLAP) from the Sub-Region's.

Source: ISD (Abraham Otabil & Rupert Penney)

Faites passer le message





video

Emerginov by Orange Labs




Emerginov, qu’est ce que c’est ?


Emerginov est une plateforme de recherche académique créée par Orange Labs sous la forme
d’une compétition amicale de développement logiciel challengeant les étudiants locaux.
Les solutions Emerginov ont été présentées au Salon Orange Expo qui s’est tenu en mars dernier sur l’Ile Maurice.
Fort de son succès, le programme de recherche collaboratif s’exporte désormais au Sénégal et prendra son envol sous d'autres horizons.

Pour en savoir plus :

Économie de la connaissance et valorisation par le Libre

Atelier IV: Économie de la connaissance et valorisation par le Libre Comment optimiser le transfert de connaissance par une pratique coopérative et ouverte ?


Repris de http://efrardwiki.org/efrard2010/?page_id=54

Présidé par Yves MIEZAN EZO CHALA /FOSSFA animé par Benjamin JEAN (CJOS LINAGORA), Sophie GAUTIER, (OpenOffice.org), Morgan RICHOMME (Orange labs), Nathalie FOUTEL (UT1 – ENAC / juriste PI doctorante).

Mutualisation par le Libre : retour d’expériences

  • OpenOffice.org / Libre Office : l’historique du projet et la part importante des partenaires et contributeurs bénévoles
  • Expérience d’Orange Labs sur l’île Maurice : se servir du logiciel libre pour faciliter l’innovation
  • Mobiliser des communautés autour d’un projet de recherche: une perception spatiale tactile « étendue » jusqu’au mobile.
  • Quels apprentissages en retirer et quelles évolutions pour les organisations ?
  • Opérer un décloisonnement des barrières politiques, culturelles et même linguistiques. Echanges Nord / Sud, Sud /Sud
  • Opérer une déconcentration (géographique, décisionnelles, techniques, etc.). Étendre à moindres frais les innovations
  • Structurer et coordonner les échanges par les organisations internationales (l’exemple du CHALA et de FOSSFA ou l’émergence d’une coordination OpenSource africaine
  • Comment le juridique peut-il accompagner ces nouvelles pratiques ?
  • Organiser et sécuriser une collaboration saine (coopétition) entre établissements concurrents afin d’inciter chacun à contribuer
  • Valoriser par l’usage des licences libres
  • Accélérer, fluidifier/optimiser la diffusion des contenus par l’usage des licences libres

2ème Conférence Grand Forum Francophone pour la Recherche et l’Innovation à Dakar

2ème Conférence Grand Forum Francophone pour la Recherche et l’Innovation

” Mobilité virtuelle : Portails coopératifs & Usages novateurs des TIC “

Du 7 au 9 décembre 2010 à l’Université de Cheik Anta Diop (UCAD)


L’objectif des conférences EFRARD intitulées « Grand Forum Francophone pour la Recherche et l’Innovation » est double. Elles doivent permettre l’émergence des propositions et des résultats des recherches actuelles répondant aux impératifs de la nécessité d’une nouvelle approche de coopération entre états membres de la francophonie dans le domaine de la recherche, du développement et de l’innovation. Tout en inscrivant dans une perspective pluridisciplinaire, ces événements visent également à croiser différentes approches académiques sur la valeur ajoutée des TIC pour le renforcement de la coopération scientifique internationale, pilier de développement durable. Il s’agit d’un moment privilégié de rencontres, d’échanges et de concertation sur les principales problématiques liées au monde de la recherche et du développement (R&D). Elles s’adressent principalement aux chercheurs issus de tous les domaines disciplinaires autour des enjeux et des défis liés à la coopération scientifique internationale, au développement durable, à l’économie numérique, à la dynamique des réseaux sociaux à portée scientifique, au maintien et à la promotion du Français comme langue d’expression scientifique, au développement des technologies d’information et de communication plus durables.
Elles s’adressent aussi aux autorités publiques nationales, régionales et locales, aux start-ups, aux PME, aux universités, aux instituts de recherche et développement, aux organisations non gouvernementales et aux associations.
La première Conférence annuelle « Grand Forum Francophone pour la Recherche et l’Innovation » qui a eu lieu en Décembre 2009 à l’Université paris 8 a été un incroyable succès sur tous les points de vue malgré le caractère jeune de cette initiative. Cette manifestation scientifique a rassemblé aussi bien les doctorants, entrepreneurs que de membres du corps enseignant de 20 pays différents pour présenter leurs recherches et participer à des discussions sur ces recherches. Les meilleures présentations ont donné lieu à des vidéos de synthèse qu’on peut consulter sur ce site http://www.efrardwiki.org/conference/ .
A l’issue de cette première conférence EFRARD quelques recommandations et thématiques autour desquels s’orienteront les contributions et débats de cette conférence 2010 ont été retenues. Et parmi ces recommandations, la nécessité de la création d’une plate-forme communautaire qui serait un espace de réflexion, d’échanges et partages. Ainsi le réseau social EFRARD.NET vient d’ouvrir ses portes sur la toile. Ceux qui souhaitent y participer peuvent s’inscrire gratuitement sur ce site web http://www.reseau-social.org/efrard/.
« Grand Forum Francophone pour la Recherche et l’Innovation » 2010, qui aura pour thème « Mobilité virtuelle : Portails coopératifs & Usage novateur des TIC » souhaite explorer quelques aspects du préfixe « e- » qui renvoie à plusieurs notions connexes (mobilité, distance, temps, virtuel, numérique,..). « e- » considéré comme un accélérateur des échanges et de l’interaction par le biais des TIC. La mobilité virtuelle permet le décloisonnement des barrières géographiques, politiques, culturelles et même linguistiques. Prélat fondamental pour faciliter le transfert de connaissances et des technologies entre les différentes nations appartenant à une même organisation internationale comme la Francophonie. L’adoption des technologies de collaboration virtuelle s’intensifie de plus en plus au sein des organisations et sont susceptible de réduire des disparités aussi bien sociales qu’économiques. Ces pratiques nouvelles permettent un gain de temps considérable, des économies spectaculaires, de limiter les déplacements, les dépenses financières et énergétiques tout accélérant les échanges entre les différents types d’organisations aussi bien local, nationale qu’internationale.Dans un second temps la question qu’on est en droit de se poser face à cette pléthore d’offres d’outils collaboratifs virtuels sur le marché est de savoir si ces outils technologiques peuvent être considérés comme substitut aux échanges directs entre individus ? La collaboration virtuelle soulève aussi d’autres questions comme la « perte du signal », les usages innovants de la mobilité dans un contexte scientifique, les ressources mobilisables et bien d’autres aspects que nous éluciderons lors de ladite conférence.

Thématiques

Maintien et promotion du Français comme langue d’expression scientifique

  • e-Education
  • e-Collaboration
  • e-Participation
  • e-Insfrastructure
  • TICE

Coopération scientifique internationale et développement durable

  • e-Coopération
  • Réseaux sociaux et leurs impacts
  • e-Santé
  • Téléconférence
  • Développement des portails coopératifs

Innovation et technologies

  • Usages novateurs des TIC
  • Infrastructures électroniques
  • Web 2.0
  • Collaboration dans les environnements 3D
  • Collaboratoire

Économie numérique

  • Économie de la connaissance
  • e-Tourisme
  • eBusiness