RyXéo et la CHALA au Sommet Mondial de la Francophonie à Bucarest

RyXéo, société membre du CHALA, a eu l'immense honneur d'être missionnée par l'ABUL pour présenter sa solution phare de mise en réseau pour les établissements scolaires AbulÉdu.
Dans le cadre d'un partennariat entre l'ABUL et l'INTIF (Institut francophone des Technologies de l'Information et de la Formation), RyXéo a pu promouvoir l'usage des logiciels libre en milieu scolaire lors du Sommet Mondial de la Francophonie qui s'est tenu du .

Plus de détails sur le site web spécial créé pour l'occasion.

Merci l'INTIF




L'avenir de l'INTIF est assez incertain vis à vis des restructurations en cours à la Francophonie.

En ce 2 août 2006, Eric Seigne propose, tant que nous avons tous plein de choses en tête à propos de l'INTIF, de leur rendre hommage, leur dire merci. Puisse cette initiative leur donner quelque poids justifiant leur existance propre au sein de la "nouvelle" Francophonie !

Sur http://www.ryxeo.com/intif/, vous pourrez mettre du contenu, faire pointer sur vos blogs et articles pour montrer tout ce que l'INTIF a fait pour nous.
Une partie "témoignages" accueillera les témoignages de Présidents d'Associations, de Chefs
d'entreprises, d'étudiants, de tout ceux qui souhaite montrer comment l'action de l'INTIF aura modifié la vie de x dizaine/centaine de personnes.

Merci encore à toutes et tous de participer à ce cadeau pour toutes celles et ceux qui triment tous les jours à l'INTIF et dont nous bénéficions directement ou indirectement.

Pour ma part, je ne pourrais jamais quantifier tout ce que l'INTIF a chamboulé dans ma vie ! De vous connaître, d'avoir pu partager du temps avec vous, d'avoir pu croiser votre route, toute cette richesse là, c'est quand meme grâce à l'INTIF.

Très amicalement,
Éric

http://www.ryxeo.com/intif/doku.php
====================================================================
C'est avec autant d'honneur, de joie, et d'appréhension que j'ai rencontré pour la première fois, en juillet 2004, Pierre et Augustin, lors des RMML bordelaises. Ces rencontres, je l'avoue aisément, changeront substantiellement mon approche du marché des logiciels libres dans lequels j'évoluais depuis 2 ans déjà.
Ma conception européannisée des concepts et de leurs applications trouvèrent là une autre interprétation de la dimension internationale du logiciel libre. De ce jour, avec les simples mots que Pierre me dit, avec les rencontres que j'ai faites, je serai convaincu de l'utilité que mon travail pourrait avoir auprès des "pays du sud" et plus précisément des communautés africaines dont je suis issu.

Je souhaite ici rendre hommage aux Femmes et Hommes de l'INTIF pour leur "entêtement" à favoriser l'éducation, l'information et la communication auprès de commuanutés désireuses d'apprendre et de jouer leur rôle, au combien important dans le concert des Nations !

Je tiens à remercier les Femmes et les Hommes de l'INTIF pour leur patience, leur gentillesse, leur volonté inébranlable, dans la quête d'un avenir meilleur des populations, qu'elles soient du Nord, du Sud, de l'Est comme de l'Ouest.

Je tiens à remercier Pierre et Augustin pour les conseils et appuis, même s'ils ne s'en sont pas rendus compte, qu'ils ont pu me donner et qu'ils continuent et continueront, je l'espère, à faire, à mon endroit comme à ceux de tous ceux qui auront eu les immenses honneurs et chances de cotoyer.

Enfin, je tiens à remercier notre "griks (contraction de geek et ricks) ange gardien" pour cette excellente initiative ; Merci Eric.
--
Yves MIEZAN EZO
Futur Ex Responsable Marketing et Formations d'Alcôve
Inter contrat du Libre
--------------------------------------------------------------------------------------
Club des Hommes et Femmes d'Affaires du Libre en Afrique
http://www.chala.biz

Changement de bord

La fin d'une aventure, haute en couleurs, en rebondissements, en vitupérations...

Depuis 2003, j'exercais des fonctions quelque peu alambiquées au sein de la société Alcôve, première société, historiquement parlant, d'expertise en technologies Libres et OpenSource.

Intégré en tant qu'attaché commercial, j'ai été, six mois plus tard, détaché auprès d'une autre société du groupe d'appartenance (Groupe Genious), la société IEA (pour Ingénierie, Etudes, Assistance).
Il serait alors aisé de considérer que mes résultats n'étaient point en adéquation avec ceux escomptés ; mais diantre non ! j'ai été confirmé avant même la fin du premier mois de ma période d'essai.
La délocalisation avait été expliquée comme émanant de moi, au motif que je ne me sentais pas à l'aise avec la philosophie des logiciels libres, et qu'il apparaissait que mon profil correspondrait mieux au cabinet d'étude / SSII windowsienne qu'était IEA.

"A quelque chose, malheur est bon" dit le proverbe ! Mon intégration chez IEA m'aura permis de mettre en place un mini service de marketing direct, et jeter les bases de ce qui deviendront mes axes marketing et de communication d'entreprise.

Quatre mois plus tard, après une houleuse discussion avec le PDG du groupe Genious à qui je demandais ma réintégration chez Alcôve, je revenais, non sans mal, à mes premières amours.

Réinstallation dans la douleur, qui, à la faveur d'un changement environnemental, comprenez départ de membres de la société, me donneront , il faut l'avouer, l'occasion de pauser mes marques et accentuer mes compétences comme mon implication dans la société.
Au grand dam de celui qui "me virait si j'insistais pour revenir chez Alcôve", je pris à bras le corps mais nouvelles fonctions de responsable marketing et du pôle formations de la société.


Sur ce dernier point, j'ai la fierté d'avoir fait d'Alcôve Formations, le premier pôle, en qualité et en satisfaction, de formation aux logiciels libres de France, dès 2004.

Dès lors, j'ai eu pour ambition de conserver cette reconnaissance pour mon pôle et mes ingénieurs formateurs, bravant les incompréhensions et réticences de certains interlocuteurs internes ; Les conflits ont alors commencé à voir le jour, des brimades, légères dans un premier temps, accentuées ensuite, comme si "je n'aurais pas du réussir" !

D'aucun auront considéré que je devais me plier aux injectives de la hiérarchie, bien qu'infondées, illlogiques et méprisables, souvent coupées de toutes réalités et surtout, dommageables pour mon pôle et la société en général.
Deux années supplémentaires se seront écoulées sans que je ne cède, allant au front contre ennemis et acolytes, dans le souci de faire d'Alcôve Formations, une marque propre, pérenne et fiable. Le marché est rempli, et bien rempli !

Le marketing de la société a subi le même sort, assurant, avec un budget zéro, le minimum, de telle sorte que Alcôve soit toujours en vie auprès des clients et prospects.
Au sortir de mon expérience, je reconnais qu'"Alcôve ne donne plus envie", expression que j'ai utilisé à maintes reprises auprès de la hiérarchie, pour leur faire comprendre qu'il était temps de réagir ! Peut-être aurais-je du utiliser une autre image !

Au fur et à mesure que le temps passait, il m'aura été insidieusement confié les missions de direction adjointe, lors des absences du titulaire . Il y aura même des épisodes durant lesquels, malgré sa présence, la prise de décision m'incombait ! Cela n'aurait pas plu à certains ?

J'ai décidé après quatre ans passé dans cette structure, de voguer sous d'autres cieux, d'aller à la rencontre de nouvelles aventures et de relever de nouveaux défis, où l'on associera objectifs à moyens de les obtenir, où l'on évitera les peurs, les craintes, les illogismes et les fuites de responsabilités ; Où l'on arrêtera de considérer que la rémunération au rabais vaut pour une certaine catégorie de personnes, où l'on n'établiera pas de distinction de traitement entre salariés de même catégorie, où l'on ne considèrera pas que le seul encaissement de grasses comissions ne constitue pas une fin en soi...bref ! ailleurs que dans le Groupe Genious.

Je tente donc l'expérience, je vogue à destination des Champs Elysées, plus précisément sur la rue de Berri, là où nombreux sont les gens à considérer une certaine difficulté, là où on n'hésite pas à dire qu'il s'agit d'un chemin de croix...
Je vais chez Linagora, diriger le pôle Formations de la structure, en souhaitant vivement réitérer ma dernière expérience...avec la grâce de Dieu.

La suite, donc, au prochain épisode !


====================================================================================
Quelques liens :
- http://www.alcove.fr
- http://www.alcove.fr/IMG/pdf/20050407_presse.pdf
- http://www.01net.com/article/320181.html
- http://www.01net.com/article/296114.html
- http://www.01net.com/article/240830.html
- http://www.01net.com/article/243914.html
- http://www.01net.com/article/240830.html
- http://www.zdnet.fr/actualites/imprimer/0,50000200,39204570,00.htm