Sourcing et resourcing

Cela faisait bien longtemps, plusieurs années que ma moitié voulait voir ma Normandie à moi, ma Côte d'Ivoire natale, celle pour laquelle j'aurai passé des heures et des heures à lui parler.

Du 15 juin au 05 juillet dernier, nous avons passé des vacances formidables, alliant famille, shopping, balades, repos, aloco, attiéké, foutou et sauce graine.

A peine arrivée, elle se met au boulot, allant ça et là pour découvrir l'aéroport international, la zone 4, les deux ponts d'Abidjan, le stade Félix Houphouet Boigny, les deux-plateaux...

Oui, tout à fait, elle s'occupe !



Il faut vraiment que nous prenions les choses en main pour qu'elle apprécie, à sa juste valeur, et ce, malgré l'actualité, les délices de la Côte d'Ivoire.

Au menu :
  1. Marbré de Foie Gras au vin du "Plateau",
  2. Rouelles d’échalotes confites avec Vue sur Balcon,
  3. Carpaccio de Canard de Treichville, câpres et lamelle du Palais de la Culture





L'entrée s'étant plutôt bien passée, nous nous dirigeons doucement mais sûrement vers le plat de résistance :
  1. Escalope de Saumon à l’unilatéral d'Assinie et concassé de tomate au gingembre
  2. Filet de Yamoussokro poêlé à la Basilique,
  3. Côte de Toumodi rôtie au sel de Guérande,












Le désert, je vous en ferai grâce, a été le meilleur ! Ce séjour a été placé sous le signe de la Famille, celle-là même qui, quelle que soit la vie et ses événements, est toujours à vos côtés, celle qui constitue l'armature, la colonne vertébrale de chacun d'entre nous.

J'ai été honoré et heureux de l'accueil fait à Amélie ; Merci à TOUTE la Famille pour ses bienfaits et ses bénédictions... dîtes Amen !

PMME, milles mercis pour tout